«

»

Mai 17

« 24% des adultes sénégalais sont hypertendus »

 

 

Ce 17 mai, est célébré la Journée mondiale de l’hypertension, première cause évitable de maladie cardiovasculaire et d’Avc dans le monde. Au Sénégal, elle touche 24% de la population adulte. Docteur Mounir Dia, cardiologue explique les dangers de la maladie. «  Chez un sujet qui a plus de 18 ans, sa tension ne devrait pas dépasser ni atteindre 14/9. Lorsqu’elle atteint ou dépasse ce chiffre, on considère que l’individu est hypertendu.

C’est une maladie qui est potentiellement grave parce qu’elle augmente le risque de faire des accidents cardiovasculaires (Avc) ». Si l’hypertension n’est pas héréditaire, il existe toutefois des risques pour les enfants dont les parents en souffrent. «  Lorsqu’un individu est hypertendu, ses enfants ont plus de risques, mais ils peuvent ne pas l’être.

C’est une prédisposition ce qui est différent de l’hérédité qui se transmet. Raison pour laquelle ceux qui ont des parents hypertendus ont plus de nécessité de prendre des mesures préventives », souligne le cardiologue. Selon les explications du médecin, il n’y a aucun signe de l’hypertension. Aucune manifestation, aucun signe. « Le jour où ca se manifeste, c’est un accident cardiovasculaire », prévient-il. Le Dr Dia qui donne quelques conseils rappelle le danger des bouillons.

« Une alimentation trop salée expose à l’hypertension. Il y a des populations qui ne consomment pas beaucoup de sel. Elles n’avaient aucun hypertendu dans la localité. Il faut éviter le sel, c’est à dire les bouillons. Ce sont les éléments les plus salés dans notre composition culinaire. Si on écarte les bouillons, on règle le problème ».

Les statistiques révèlent que le taux est plus élevé dans la banlieue dakaroise. « Dans la banlieue dakaroise, il est autour de 30%, 48% à Saint-Louis. A Touba, il avoisine les 50%. Mais on a fait, il y a moins d’un an, une enquête Steps nationale pour voir la l’hypertension de manière générale. On se rend compte que 24% de la population adulte sont hypertendus. C’est énorme », souligne le cardiologue.

 

Source : Enquête – Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>